Les extraits végétaux

autonomie avr. 16, 2020

Stimuler, soigner, repousser, ... découvre les incroyables bienfaits des purins végétaux !

Les extraits végétaux sont des purins, des macérations, des décoctions, des infusions à base d’eau de pluie et de plantes. Ce sont des bio-stimulants, des insectifuges, des fongicides, … De vrais trésors pour nos potagers.

Les purins sont des fermentations végétales dont le processus prend généralement une dizaine de jours (variables selon la météo). Les macérations ne demandent que 24h d’immersion à l’eau froide, les infusions se pratiquent avec de l’eau portée à ébullition quant aux décoctions, elle subissent un trempage à froid avant d’être portées à ébullition.

Nous parlerons ici exclusivement des purins, les plus performants au potager.

Dans la très grande majorité des cas, il suffit d’un kilo de végétal pour 10L d’eau de pluie. Effectue la fermentation dans un contenant, idéalement en bois, mais pas en fer car l’oxydation du métal empêcherait la fermentation. Il faut savoir que le purin est utilisable lorsque sa fermentation est terminée, pour s’assurer de cela, remue le purin tous les jours jusqu’à ce que la mousse en surface ait entièrement disparue. Généralement autour des 10 jours, le purin est prêt ! Filtre-le alors dans un textile grossier (torchon, vieux linge, serviette, …) et conserve-le en bidon au noir et à l’abri du gel. Il faudra utiliser le purin dans l’année pour garantir une efficacité optimale.

Attention si la fermentation n’est pas aboutie quand tu mets ton purin en bidon il continuera à produire du gaz et peut éclabousser à l’ouverture ou même éclater ton récipient ! Pense à te munir de gants car l’odeur est ... forte et persistante ! Les purins s’utilisent majoritairement dilués entre 20 et 10% en arrosage et entre 15 et 5% en pulvérisation. Ne les utilisent pas purs, ils nuiraient aux micro-organismes du sol.

LES BEST-SELLER

L'ORTIE : Elle renforce les défenses immunitaires, stimule la croissance et  apporte de l’azote. En tant que bio-stimulant son purin  ne s’utilise qu'à la plantation car un végétal trop riche en azote sera trop vigoureux et ne produira pas ou peu. Trop chargé en azote il sera également la proie des pucerons (A éviter sur les légumineuses qui fixent déjà l’azote atmosphérique). L'ortie est également insectifuge en infusion (pucerons/acariens/…).

Insectiquoi ? Connais-tu la différence entre les termes insecticide et insectifuge ? Le suffixe -cide signifie "qui tue" alors que le suffixe -fuge signifie "qui repousse/ qui éloigne", en permaculture on cherchera toujours des moyens d'interventions les moins nocifs pour l'environnement. Oui, même pour les pucerons 😉

LA FOUGÈRE AIGLE : C’est un bon fertilisant, elle renforce les défenses immunitaires et est aussi insectifuge (limaces, escargots, …) Elle apporte principalement du potassium et du magnésium. Dilution à 10% en arrosage à la plantation. Il faut récolter la fougère avant la montée en graines. Ce purin est recommandé sur les pommes de terre.

Photo de Lachlan Gowen sur Unsplash

LA CONSOUDE : C’est un biostimulant, également insectifuge. Elle apporte du potassium. En arrosage à une dilution à 10% pendant la croissance et la floraison elle stimulera la fructification. Arrosage maximum tous les 10 jours. Elle augmente le rendement des légumes comme le choux, les tomates, les aubergines, … C’est une herbacée médicinale appréciée qui s'utilise aussi au compost et en paillage.

LA PRÊLE : C’est un très bon insectifuge (pucerons/limaces/…) mais aussi un bon antifongique. Elle est souvent utilisée en préventif et/ou curatif contre les maladies cryptogamiques comme l’oïdium, le mildiou, la cloque, la fonte des semis, … Dilution à 10% en arrosage à la plantation et pendant la croissance. Dilution à 20% en curatif.

Il est possible de faire des purins avec quasiment tous les types de végétaux, cependant certains restent plus intéressants que d’autres de par leur grande teneur en nutriments. Observe la flore environnante spontanée et si besoin, fais des purins avec les ressources déjà disponibles.

Photo de Chris Barbalis sur Unsplash

L’utilisation des purins n’est en rien indispensable cependant ils peuvent donner un coup de main certain ou résoudre une problématique de façon écologique et responsable. Attention tout de même à ne pas trop les utiliser, des plants forts sont des plants autonomes, leur développement ne doit pas dépendre de tes interventions. Ton but premier est de tendre vers toujours plus d'autonomie, les extraits végétaux ne doivent pas constituer une réponse automatique à tous les problèmes qui surviennent.  

Cet article t'as plu ? Alors suis-moi sur les réseaux sociaux pour d'autres astuces, ici ou !

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.